À propos

NabGen Technology propose aux porteurs de projets académiques et privés des solutions intégrées de production et purification de protéines recombinantes, de caractérisations biophysiques et structurales et de génération et production de nanobodies.

Née d’une décennie de collaboration industrielle avec une société experte dans le domaine des anticorps thérapeutiques, NabGen Technology est une plateforme technologique du laboratoire Architecture et Fonction des Macromolécules Biologiques (AFMB) basé à Marseille.

Créée en 2011 par Christian Cambillau (DR-CNRS émérite) et Alain Roussel (DR-CNRS), son but initial était de fournir des outils innovants d’aide à la cristallisation : les nanobodies. Robustes et stables, ces biomolécules constituent un outil polyvalent pour le développement de programmes de diagnostic, de traitement thérapeutique ou encore de caractérisation fonctionnelle et structurale.

NabGen Technologie propose aujourd’hui une gamme élargie de services notamment pour l’étude des protéines membranaires grâce à une technologie innovante basée sur l’utilisation de vésicules extracellulaires. Avec plus de 100 projets collaboratifs traités depuis son lancement, la plateforme connait un essor important ces dernières années.

NabGen Technology mobilisé contre les maladies infectieuses :

Cibler le virus Ebola avec des anticorps neutralisants

Le virus Ebola est un agent pathogène des plus virulents. Il induit une fièvre hémorragique généralisée et une mortalité de 25-90%. Sa glycoprotéine (GP), unique protéine de surface et indispensable à l’infection, permet son attachement à la cellule cible et la libération de l’ADN viral dans le cytoplasme. Notre objectif principal est d’obtenir des anticorps neutralisants ciblant l’étape d’entrée du virus. Nous développons nos recherches sur l’obtention d’anticorps neutralisants (nanobodies ou vHHs) provenant d’immunisation de camélidés avec des vésicules extra-cellulaires portant la glycoprotéine du virus.

NabGen Technology mobilisé contre les maladies infectieuses :

Etude structurale du système de sécrétion IX

Le système de sécrétion bactérien de type IX (T9SS) a été principement étudié chez Flavobacterium johnsoniae et Porphyromonas gingivalis. Chez P. gingivalis, un pathogène humain, le T9SS sert à secréter des protéases qui participent à la parodontite. Il a été montré précédemment qu’un groupe de 4 gènes essentiels nommés porK-N (P. gingivalis) ou gldK-N (F. johnsoniae) exprime le cœur membranaire du T9SS. La protéine PorM (ou GldM), qui est ancrée dans la membrane interne, joue un rôle central dans ce complexe en interagissant avec le complexe de membrane externe PorK/PorN. Grâce à l’utilisation de nanobody comme aide à la cristallisation, nous avons résolu les structures atomiques des domaines périplasmiques de PorM et pouvons proposer un premier modèle de fonctionnement pour les systèmes de sécrétion de type IX.

Restons en contact

Faites bénéficier votre projet de recherche de l’expertise NabGen Technology.

Stay in touch

with us